21 mai 2014

Gompa Day !

La route permettant de rejoindre Leh à Manali est toujours fermée, à notre grand désespoir… Avec notamment les élections qui ont paralysé le pays, les travaux de déneigement (col à 5300m d’altitude) et de remise en état ne sont pas encore terminés. Nous réservons donc des billets d’avion pour traverser à nouveau la haute chaîne himalayenne par le dessus !
Nous sommes donc fixés, plus que 3 jours pour profiter une dernière fois de la beauté du Ladakh. Sophie, malade et très faible, se repose à la guesthouse et en profite pour utiliser l’ordinateur.
Julien fait le tour des boutiques de souvenirs et part escalader un sommet proche de la ville.

Le lendemain, Philippe, Alexandre et Julien prennent le bus pour Chemre… Arrivés dans le fond d’une belle vallée, le monastère (gompa en ladakhi) se dévoile sur son piton rocheux. Le village s’étend autour de Chemre Gompa, les habitants sont au travail, nous montons religieusement entre les chortens et les habitations des moines, long effort dans des escaliers bien raides, nous avons l’impression de remonter le temps au fur et à mesure de la montée…

Là-haut, un moine nous fait visiter le temple principal, la salle de prières, les cuisines,…
Construit il y a plusieurs siècles, magnifique monastère très bien conservé.

Nous repartons en stop, déjeuner le long de la route principale et nous repartons vers Tikhsé Gompa.
Un peu plus touristique, hôtel et resto en bas, plus entretenu, peinture neuve, voici le Monastère de Tikhsé… On prend les mêmes et on recommence ! Sauf qu’ici certains des temples renferment de nombreuses statues en or, tandis qu’une autre salle abritent une grande statue du Bouddha Maitreya, ambiance magique devant ce Bouddha…

Pour finir, ce seront deux sikhs dans leur gros camion de transport militaire. Nous avions parié qu’on arriverait à monter dans un de ces innombrables camions militaires ! (L’armée indienne est partout au Ladakh, proximité du Pakistan et de la Chine oblige, région très stratégique !) ça n’a pas été dur !









Aucun commentaire:

Publier un commentaire