27 avr. 2014

Pokhara et la Chaîne des Annapurnas

Après Sophie qui nous fait une petite frayeur en plein milieu de la nuit à Katmandou, nous finissons par quitter cette capitale chaotique du Népal. Visites de la vallée, découverte des restos de la ville, emplettes, nous avons passé pas mal de temps ici et avons pu nous reposer après les départs de tous les membres de la famille qui étaient venus nous rejoindre pour 15 jours de folie ! (récit en image à venir…)
7h du matin, nous arrivons près de la file d’une vingtaine de bus qui attendent dans la rue… tout le monde partira bientôt vers Pokhara, deuxième plus grande ville du Népal… et effectivement la route est embouteillée de bus et camions… complètement dingue, la poussière, l’état de la route, les arrêts fréquents,… nous mettrons 8h pour parcourir 200km sur la route principale du pays !!! Enfin on est habitué maintenant !

Les premiers kilomètres dans la banlieue de Pokhara nous font peur… même chose qu’à Katmandou, pollution, monde, chaos,… puis nous arrivons sur les bords du lac Phewa, tout calme, l’eau, la forêt sur la rive opposée, les barques, le calme,… nous nous trouvons une petit guesthouse sympa et profitons de la belle vie ici ! Génial !

Le matin, lever 6h obligatoire… montée vers un point en hauteur, le toit de l’hotel puis la World Peace Stupa de l’autre coté du lac,… pour voir… vision de rêve : la Chaîne des Annapurna en entier !!! 3 sommets à plus de 8000m d’altitude (Annapurna I, Dhaulagiri et Manaslu), c’est magique, cette vue est envoutante…

Durant ces quelques derniers jours au Népal, Julien en profitera aussi pour réaliser un autre de ces rêves du voyage : niveau 1 de kayak. Pendant 1 journée sur le lac, puis 2 jours sur la rivière Seti, apprendre à avancer droit, apprendre les techniques de sauvetage, l’esquimautage (alala l’esquimautage et le mal de tête à force de faire des tours dans l’eau lol), l’entrée et la sortie du courant, la traversée de rivière,… le tout avec campement sur une plage déserte, repas délicieux confectionnés par les guides (tout le matos est transporté sur un raft qui nous suit tout le temps), et une rivière qui est dite pour débutant mais qui est loin d’être si facile. On passe souvent à l’eau au milieu des rapides un peu capricieux pour des débutants. En tout cas, expérience géniale et bientôt kayak de mer en Bretagne… Pour notre retour en France, nous sommes donc à la recherche d’un lieu à la fois proche de la Mer d’Iroise et proche de la haute montagne… téléportation !!!




Au Musée International de la Montagne...


En avant vers la World Peace Stupa



Vue sur la chaîne des Annapurnas là haut...


Camping sur la plage entre deux journées de kayak sur la rivière Seti...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire