12 mars 2014

Vie et culture en Thaïlande

Merci à Christian de nous avoir ouvert les yeux sur tant d’aspects du bouddhisme et de la culture thaï.

Difficile contraste en Thaïlande… dans ce pays en forte croissance est déjà presque un pays occidental, le tourisme développé à outrance autour des îles paradisiaques, du glandage, de la fête débrayée, de la débauche des loisirs dégoute une grande partie des Thaï. Une culture très fortement imprégnée du bouddhisme dans laquelle s’immisce des occidentaux à peine habillés et complètement ignorants des moindres règles de respect… il y a de quoi !!!
 Nous aussi nous nous retenons parfois de dire un ou deux mots à certains…

Religion bouddhiste
Encore plus à Wat Pukatae où nous vivons au sein même du temple, mais aussi dans tous les autres temples bouddhistes, Christian nous demande de respecter certaines règles basiques. Malheureusement elles sont rarement mises en application par la plupart des touristes. Ignorance des coutumes d’un pays.

D’abord, enlever ces chaussures à l’entrée d’un temple. Etre vêtu correctement, genoux et coudes (à minima) couverts (malgré la chaleur). Ne jamais pointer du doigt, donner un objet directement, couper la route d’un moine, les moines sont des personnes sacrées en Thaïlande. Même chose devant une statue de Bouddha, ne pas montrer du doigt, ne jamais avoir les pieds pointés vers Bouddha.

Plus difficile encore pour un occidental… s’incliner devant une statue de Bouddha… rabaissement ou humilité ? Nous ne sommes plus habitués à ces gestes et un sentiment d’infériorité se présente quand nous réalisons ces gestes, d’où un dédain d’appliquer ces marques de respect. Christian nous explique qu’il ressentait la même chose en arrivant en Thaïlande, jusqu’à ce que son point de vue change… infériorité ou plutôt HUMILITE… Apprendre à être humble dans notre vie de tous les jours, envers TOUT le monde, est plutôt une grande marque de respect, d’amour envers les autres. Nous l’appliquerons le plus possible durant notre projet de volontariat et ensuite. Imaginez un peu vos relations et la vie sur Terre avec un peu plus d’humilité entre nous…


Buddha Day
En Thaïlande, comme dans les autres pays d’Asie du Sud Est, tous les jours, les moines bouddhistes sortent des temples à l’aube pour l’offrande… tous les jours, des dizaines de fidèles sont déjà dans les rues devant leurs échoppes pour offrir riz, légumes, fruits, gâteaux, personne ne rate le rendez-vous. Et tous les jours, les grands bols en métal des moines sont remplis à raz-bord en rentrant au temple.
Comme pour nous avec le Jour du Seigneur, à chaque changement de lune, les thaïlandais célèbrent le Jour du Bouddha et se retrouvent au temple. Méditation, enseignements et chants avec les moines, une grande énergie se dégage du hall de prières… ensuite, les habitants des alentours offrent des plats préparés soigneusement pour les moines. Cet acte de cuisiner pour les moines est une des actions les plus bénéfiques pour le karma. A Wat Pukatae, nous nous joingnons à la cérémonie. A la fin de la bénédiction de la nourriture et de la distribution aux moines, nous partageons les « restes » (les quantités de nourriture sont impressionnantes !) avec les habitants. Ils sont très reconnaissants que nous ayons tous parcouru des milliers de km pour venir donner de notre temps et de notre énergie pour améliorer leur avenir, que nous ne nous joignons pas aux autres touristes ivres sur une île du Sud (plus tard… ;)),… moment émouvant tous ensemble !

Il faut donc être bien conscient que les thaïlandais sont bien conscients que les quantités de nourriture offertes en offrandes aux moines sont bien trop importantes pour eux qui ne mangent qu’un ou deux petits repas par jour (détachement du désir et du confort). Cette nourriture va ensuite aux plus pauvres des villages et villes autour des temples. Les thaïlandais préparent donc tous de la nourriture pour les plus pauvres ! Comme quoi, la générosité et la bienveillance existe encore à grande échelle sur notre Terre.

Un revers de la médaille est l’afflux de ces nouvelles nourritures venues d’occident justement… sodas, gâteaux sucrés, plats préparés… tout cela se retrouve dans toutes les cérémonies bouddhistes, mais surtout dans les bols des moines lors des offrandes quotidiennes. Résultat : plus de 50% des moines thaïlandais seraient diabétiques aujourd’hui !!! (10% de la population en Thaïlande l’est aussi et nous voyons effectivement beaucoup plus d’obèses que dans les autres pays, ça saute aux yeux !)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire