2 mars 2014

RetrouvailleS

Phnom Penh est déjà moins notre tasse de thé que Hanoï mais au final nous y aurons aussi passé au moins 10 jours au total ! Nous avons nos habitudes… notamment ce délicieux resto indien où un réel feeling s’est crée avec les propriétaires…

On enchaîne rapidement achat d’un filtre polarisant pour l’appareil photo, ambassade de France pour récupérer nos nouveaux passeports Grand Voyageur !, recherches sur internet, récupération du colis de Yoann, et on file vers l’appartement du couchsurfer qui a gardé nos vélos tout ce temps…

Retrouvailles émouvantes avec Nael et Soan, qu’est ce que ça fait du bien de les revoir ! Et surtout de pédaler… on se faufile dans les embouteillages de Phnom Penh, beaucoup de poussière mais nous sommes heureux ! On sort de la ville, les prix chutent, on retrouve notre vie quotidienne, acheter de l’eau, des légumes, des fruits, trouver un endroit pour planter la tente, que du bonheur ! Nous sommes aux anges !!! La campagne, les paysages, les rencontres deviennent tout de suite magiques dès qu’on sort des grands endroits touristiques, on laisse faire la vie :) La vie est belle !

Julien a les pieds en l’air toute la journée, parfait pour finir de guérir ces blessures aux pieds ! Ah encore un avantage à rouler en vélo couché ! lol

Les moments d’anthologie se suivent… nous retrouvons nos vélos, la route et la lenteur du voyage, et… la bouffe française !!! Marie et Yoann sont nos bienfaiteurs !!! Après le chocolat à Cat Ba, nous offrons le colis de Yoann, avec des étincelles dans les yeux… encore cette fois il a été compliqué de récupérer le colis envoyé par Yoann en poste restante… finalement, ce sera une amie suisse qui a partagé la tente de Jordi sur une île cambodgienne, puis que nous avons recontacté car elle vivait encore pour quelques semaines à Siem Reap, pour qu’elle essaye de prendre notre colis à la Poste, puis nous le déposer dans une guesthouse à Phnom Penh… alala on le voulait ce colis !!! Elle a mangé le Nutella et les confits de canard (trop lourds à transporter dans son sac à dos ;)) et nous avons profité du foie gras, du Sauternes et des caramels mous… Merci pour tout Priscilla !

Ce 11 février 2014 restera gravé dans nos mémoires, pédaler avec l’horizon comme seul objectif, les cheveux au vent, sur le bord en latérite rouge de la route nationale 4, le coucher de soleil qui arrive, des rizières asséchées désertes,… nous nous approchons et trouver un coin parfait au pied d’un arbre… la cuisine commence… galettes bretonnes au blé noir (Merci Maman ! :) ) qui se transforme en Kigh Ha Farz, avec un morceau de foie gras sur le dessus, le tout accompagné d’un bon Sauternes (Merci, merci, merci pour tout Yoann !!!)… souvenirs de soirées magiques dans l’appart à Bordeaux et surtout tranquillité et bonheur ! Nous allons faire de ce 11 février un jour férié lol
Mais comment font les autres peuples sans la bouffe française ?! C’est tellement indispensable pour bien vivre ! Blague ;)…
Merci à tous pour ce retour aux sources !

Belle traversée des montagnes des Cardamones ensuite, en vélo et en minivan-stop chargés à bloc avec les vélos à l’extérieur, souvenirs du Cambodge !



























Aucun commentaire:

Publier un commentaire