3 nov. 2013

Bienvenue au pays des Hans !

Nous redescendons vers des altitudes plus clémentes…
Et la transition est brutale ! Cette fois-ci, nous y sommes ! La VRAIE Chine, celle de l’ethnie largement majoritaire, les Hans ! Chengdu, 5ème plus grande ville de Chine, 14 millions d’habitants…
Nous filons vers la gare, avec un peu d’inquiétude,… un peu de paperasse, puis nous attendons devant la bouche béante de la grande porte de l’entrepôt de marchandise… les fonctionnaires de la gare semblent bien voir de quoi nous parlons… vous savez là, ces vélos bizarres qui sont arrivés en train il y a quelques jours ?! Quelques minutes plus tard, les voilà, sains et saufs et en bon état ! Nous sommes heureux de revoir nos deux montures préférées !!!

C’est parti à travers les villes, nous nous sentons en sécurité sur les pistes cyclables entourés des scooters chinois :) le bonheur !

Chengdu et le tourisme pandaesque ! Impressionnant, c’est extrême ! Nous irons quand même voir quelques représentants de cette espèce endémique à la Panda Breeding Base… c’est aujourd’hui ou jamais ! Pas plus de commentaire…

Puis nous prenons plaisir à repartir sur les routes à vélo… très long de sortir des immenses villes chinoises… nous nous retrouvons dans un environnement tropical avec tout ce qui va avec…
Après Juizhaigou Natural Park et Panda Land, nous allons en direction de quelques grands sites touristiques chinois : Giant Buddha (une queue de deux heures au milieu des centaines de chinois pour 10min aux pieds du Boudha… 10m de recul pour une statue de 71m de haut et attente hors queue pour ticket !), Emei Shan (la plus importantes des 4 montagnes sacrées du bouddhisme en Chine, mais très mauvais temps, nous ne ferons même pas la rando vers le sommet, entrée du parc = 30 dollars chacun !),le glacier qui descend le plus bas en altitude d’Asie (En fait non, nous n’irons pas, on a pas voulu prendre un nouveau bain de chinois :))…

Puis le début de la route vers Litang n’est pas passionnant, météo grise depuis une semaine, environnement tropical très humide, routes en construction, autoroutes de folie encore une fois,… mais au moins, nous sommes plongés au cœur de la culture chinoise ! Voir l’article suivant…






























Aucun commentaire:

Publier un commentaire