4 juin 2013

Les aventures de Sophie et Julien en Croatie

Il était une fois deux heureux vagabondeurs baroudant à travers les îles du nord de la Croatie. En descendant de la montagne à cheval… euh non ! En descendant de Cres à vélo… ils sont arrivés dans la ville d’Osor, qui sépare par un pont tournant les îles de Cres et Losinj. Une bière sur la terrasse d’un bar et nous découvrons sur internet que le prochain ferry pour rejoindre la côté croate depuis Losinj ne serait programmé que dans 4 jours… Aïe ! Et oui la saison touristique ne commence que le 1er juin. Nous venons de faire une pause de 2 jours et sommes motivés pour repartir de plus belle dans notre voyage vers la Grèce. Coup de blues !

Les horaires de ferry nous sont confirmés le lendemain à l’office du tourisme de Mali Losinj, après 2h de vélo sous une pluie battante ! Moral dans les chaussettes… le gars de l’office du tourisme nous suggère une dernière solution… roulez jusqu’à la pointe sud de l’île où une liaison régulière peut nous mener sur l’île d’Ilovik juste en face et de demander ensuite à un bateau de nous amener à sur l’île de Premuda, d’où des ferrys partent plus régulièrement vers Zadar sur la côte. Loin d’être gagné mais nous sommes joueurs !

Petit resto typique chez Lorena et Renato pour un repas de poissons fraichement pêchés, camping pour se poser un peu, prendre une douche et regarder un film avec un bon chocolat chaud concocté par nos soins avec du vrai chocolat en tablette !!! Hum ça redonne du baume au cœur ! En plus, la pluie cesse et nous pouvons faire sécher nos vêtements. Enfin il y a juste les mouettes qui font des bruits bizarres ici… toute l’après-midi elles piailleront comme des chèvres presque lol… elles iront même jusqu’à se poser sur le guidon du vélo de Sophie pour le faire tomber ! Demain levé 5h30 pour prendre le bateau, notre plan de bataille est affiné à la minute près…
Frigo Box au camping Cikat à Mali Losinj... Jamais vu ça ! Entre ces frigos privatisés et le parc d'attraction pour enfants, on n'arrête pas de découvrir des choses dans les campings des îles croates...
Réveil difficile ce matin-là et courageux comme nous sommes… nous décidons de rester au lit ! lol Il y a un 2ème ferry à 10h après celui de 7h ! Bon ça commence mal… On finit par être bien réveillé par les mouettes, bon petit déjeuner pour prendre des forces et c’est parti ! Heureusement que nous avons bien dormi car les montées piquent les jambes, nous enchaînons trois petits sommets à 250m d’altitude avec des pentes à 15%, les vélos sont durs à pousser ! Après 6km de route, nous sommes récompensés par la vue, avec le retour du soleil… l’impression d’être au bout du monde, derrière nous toute l’île de Losinj se profile, d’autres îles croates sur les côtés, et en face le dernier kilomètre jusqu’au ferry : une terrible descente ! Pen ar Bed ;)


Nous descendons donc à toute vitesse sur une route en épingles à cheveux pour arriver… sur un chemin de terre prolongé par un ponton en béton de 2m de large… rien de plus ! Ah si… les eaux cristallines et l’île d’Ilovik en face ! Mais où sommes-nous tombés ?! Un petit bateau de pêcheur charge des vivres pour le restaurant de l’île, il occupe tout le ponton et ne peut sûrement pas charger nos (gros) vélos… ça sent le roussi ! Finalement 15min plus tard, un bateau un peu plus gros se pointe… 3 personnes montent et nos vélos auront toute la place nécessaire, ouf ! Mais on nous avertit qu’à part le Taxi Boat à 100 euros, il n’y a pas d’autre moyen de rejoindre l’île suivante. On a la foi ! On embarque quand même vers Ilovik. Joli petit port… 3 voiliers et quelques bateaux de pêcheurs. Bon… au moins c’est plutôt joli ! Nous allons donc acheter une bière et des chips et profitons de la vie dans un petit parc face à la mer lol Plusieurs bateaux d’excursions débarquent leurs touristes, nous tentons notre chance… mais tous repartent vers mali Losinj. Ggggrrrr. Le bateau de pêcheur part cette nuit mais n’ira pas assez loin pour nous aider…


Repas sous un arbre dans lequel pousse un fruit ressemblant à des framboises blanches, un vieil monsieur en mange… nous testons donc aussi ! Très juteux et sucré quand on choisit les bonnes, c’est pas mal ! Sophie se fait (encore) « chier dessus » par une mouette lol ! Nous rencontrons Alex, 18 ans, il nous raconte la vie sur l’île. Comme nous avions pu le remarqué dans plusieurs villages croates, la vie est plutôt calme, ici les gens travaillent à fond durant les 4 mois de l’été puis c’est calme plat ! A part pour les pêcheurs qui en bavent toute l’année. Fin Mai, la saison touristique n’a pas encore commencé (c’est d’ailleurs pour ça que nous sommes embarqué dans notre aventure à la recherche d’un ferry !) et nous voyons bien que tout ça se prépare, dans les ferrys et les bateaux nous sommes les seuls touristes, les locaux transportent des matériaux de construction et des stocks de boissons pour les restaurants. Effectivement dans les petits ports des différentes îles que nous parcourons, la vie semble tourner au ralenti… Prendre vraiment le temps d’observer la vie dans d’autres pays est assez instructif.



Dès qu’un bateau tour operator ou un voilier entre dans le port nous tentons notre chance, qui sait ?! Avec un peu de culot, peut être que le bateau-stop ça marche vraiment ! Au moins on aura essayé ! Ce qui est sûr c’est que Sophie n’a pas du tout, mais alors pas du tout envie de remonter la route ardue qui nous nargue juste en face du port et que nous avons descendu il y a 3h…

De retour sur le ponton d’Ilovik, nous lisons et écrivons cet article tranquillement… un groupe de personnes vient de rentrer à son voilier et semble prêt à repartir. Nous n’avons rien à perdre et essayons encore une fois ! Toute l’après-midi est devant nous. Il y a bien un ferry qui part de Premuda à 17h et ce serait le top mais nous avons abandonné l’idée.

Quoique… le capitaine de bord parle très bien anglais, nous sert la main avant même que nous ayons une nouvelle fois débité notre speech… olala… monter avec eux ne semble poser aucun problème… il voit les vélos… arggg… regarde ces amis… et se retourne tout à fait confiant vers nous !!! C’est parti !!! WAAAOOOUUUHHH ! ON VIENT D’ETRE PRIS EN VOILIER-STOP ! En fait, on n’y croit même pas :) Les vélos sont chargés à bord, les bagages aussi, et nous nous retrouvons avec 7 copains polonais et les discussions vont bon train ! Nous avançons au moteur vers Premuda, le cœur joyeux et les chapelets de petites îles autour rajoutent une couche à la beauté du site. Super sympa notre groupe de Polonais en vacances avec un voilier loué à Zadar. Le vin est servi à volonté (Nous refusons pour ne pas risquer d’avoir le mal de mer). Ils nous déposent au port de Premuda, avec un cadeau en prime,  du pâté direct de Pologne. Cerise sur le gâteau, nous sommes à l’heure pour le ferry qui arrivera avec 30min de retard. Folle journée ! Nael et Soan en bateau-stop, ce ne sera pas tous les jours !



Merci encore du fond du cœur à nos 7 navigateurs polonais pour ce 1er lift maritime :) Au retour, nous passerons peut-être en Pologne… Merci encore à Pawel, Jerzy, Zbigniew, Jerzy, Tadeusz, Wieslaw et Pawel.

Et pire c’est que ce n’est pas fini, une fois arrivé sur le côté croate avec le ferry, nous devons rejoindre un couchsurfer un peu spécial ! Après Michele, rencontré grâce à Warmshowers, c’est Kristof trouvé sur couchsurfing.com qui risque de placer la barre très haute pour nos prochains couchsurfers… On va bien dormir nous après cette sacrée journée !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire