3 déc. 2012

Voyager mieux avec moins... sur les traces d'un heureux vagabondage



« Mais qu’est-ce qui provoque le déclic ? Pourquoi décide-t-on un jour de changer radicalement d’existence ? Ce ne fut pas une décision brusque, un rêve soudain réalisé, mais plutôt un long cheminement.
Comme un fruit qui mûri et arrive à maturité par le simple fait du temps. Peu à peu s’est développé en nous le désir d’une nouvelle conception de vie.
Nous avons voulu briser le chemin rectiligne qui se profilait à l’horizon et qui représentait notre destin : un métier, une famille, une maison… Las de la routine, effrayés par la perspective monotone de notre devenir, nous voulions vivre une expérience à deux. Combien de fois n’avons-nous pas refait le monde ? Nous passions, avec des amis, de longues soirées à discuter de projets utopiques : un retour à la terre, se lancer dans l’horticulture, retaper une vieille maison, créer un commerce de nourriture biologique ou une école de médecine douce… Il y avait aussi par fois des ébauches de voyages, émises dans un souffle comme pour ne par troubler la rêverie et le mystère. Les idées foisonnaient, cependant très peu nous convenaient, soit parce qu’elles étaient trop difficiles à réaliser, soit parce qu’elles nous ramenaient sans cesse dans une société de consommation que nous refusions. Etait-il possible de vivre autrement ? … » « Dans l’attente de trouver une voie qui nous plaise, nous nous sommes préparés lentement au changement. Nous commençons à faire des économies et la tirelire va désormais s’alourdir chaque mois d’avantage… » « …j’ai trouvé ce que nous cherchons, dit-il. Sur le papier la photo d’un jeune homme à côté d’un vélo ». Françoise et Claude HERVÉ

 -------------------------------------------

          Voyagez mieux avec moins...      

 A la rencontre des femmes et des hommes pour un monde plus humain et plus durable

Nous avions toujours voulu voyager au-delà des limites de l’Europe mais l’idée, aussi plaisante soit-elle, était tout  aussi effrayante pour un voyage seul. Avec Julien, nous nous sommes vu une première fois puis une deuxième et petit-à-petit nos rêves, nos passions  et notre volonté nous ont rapproché puis rattrapé. Tous ces traits de caractère nous ont amené à nous renseigner et comme la sécurité et la sagesse ne sont pas nos principales qualités, notre décision fut prise en quelques instants.
Pour nous, le voyage a commencé lors du Festival des Globes Trotters en septembre 2010. Ça-y-est, nous avons enfin la preuve que le voyage est possible et que le jeu en vaut la chandelle ! A partir le là, nos valises sont prêtes. Il ne nous manque plus que la préparation. La suite est un chemin plein de conférences, de rencontres avec des voyageurs, de documentaires, de discussions dont chaque tournant nous rapproche du départ. La date est fixée et la fin de mes études semble être le meilleur moment.
L’envie est là, elle nous titille à chaque instant et le temps semble trop long et trop court à la fois… Il y a tellement de chose qui nous pousse à partir ! Le voyage est pour nous l’occasion de vivre un aventure, de dépasser nos limites et de découvrir ce que le monde peut nous offrir et surtout ce que le monde a à offrir au monde.

Les réflexions qui guident la création de ce projet sont les suivantes :
  • Rencontrer les femmes et les hommes qui portent des initiatives alternatives vers un monde durable
  • Voyager, sans prendre l’avion, en Europe et en Asie (avant de visiter d’autres continents plus tard si le cœur nous en dit) durant 2 ans
  • Se déplacer en vélo couché, moyen de transport le plus innovant, efficace et écologique que nous ayons trouvé
  • Un voyage à bilan carbone positif ! Tout au long du voyage, nous estimerons les émissions de CO2 que nous rejetterons dans l’atmosphère pour les comparer à celle de notre vie en France
Notre voyage est aussi une révolte passive, montrer qu’on peut voyager autrement, et surtout que les gens sont partout plus accueillants les uns que les autres, que le monde est globalement positif et sécuritaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire